≡ Menu

« I woud move a mountain » …

Bien des lunes ont passées depuis le début de cette aventure mais c’est dans 2 jours que tout se met en place.

Mes premières réactions ont été de me dire « Mais qu’est-ce que je peux faire? », « Je vais régler ça! ».  Mais face à la maladie on se rend compte que nous sommes que spectateurs parfois, que même les acteurs principaux n’y peuvent rien.  Le courage, la détermination, la résilience deviennent alors nos meilleures armes pour ce battre contre l’inévitable.

Il y a quelques années mon père nous à annoncé que s’était installé chez lui la maladie de Parkinson, que le diagnostic était certain, que toutes les questions avaient été posées et que  la deuxième opinion avait été consultée.  C’était donc un jugement final! …

« Je vais trouver une solution, ça marche pas comme ça! » fût ma première réaction.  Pour moi il était impossible que mon père, celui qui plus jeune, jouais dans 3 équipes de baseball .. En même temps! Celui qui avait toujours une aventure à raconter.  Celui qui gagnait des concours de lancers francs pendant une pause quand il enseignait au Cegep. Membre redoutable de l’équipe de basket des « killers » à Dawson.  Grand défenseur de ses idées.  Il était impossible que celui qui m’as appris à rouler à bicyclette, celui qui m’as appris à pêcher, celui qui de près et de loin à toujours été présent.  Celui qui un jour m’as dit : « Ne laisse jamais personne dicter ce que tu peux et ne peux pas réussir! ».  Il était impossible que mon père ne puisse pas gagner cette bataille.  Je voulais, plus que tout, effacer ce que j’étais en train de réaliser et continuer comme c’était.

Cette annonce fût un déclencheur et bien des choses se sont passées depuis.  La maladie s’est installée et à laissé la porte bien ouverte à des complications.  Malgré tout, il se bat toujours.  Il réussit à esquiver chaque affront.  D’une ténacité implacable il passe au travers un quintuple pontage et ce, il y a que quelques mois.  Malgré tous ce que rationnellement je savais et sais toujours, je ne pouvais pas rester sans rien faire.  Je suis loin d’être chercheur ou médecin.  En fait, je n’y connais rien à tout ça.  Ce que je sais par contre, c’est que mon père doit à chaque jour avancer, pas à pas, aussi petit qu’ils soient.  Chaque pas compte! Comme lui dis mon frère « Baby steps Pop! ».

Mais qu’est-ce que je peux faire? Seulement quelques secondes ont suffis pour enligner mes pensées.  Deux ans ont pris pour rassembler ce qu’il fallait, un an pour mettre en œuvre et  passer  finalement concrétiser ce qui sera, un de mes plus grands défis.  Un défi qui ne se compare nullement au quotidien de mon père mais qui pour un moment, me permettra de l’accompagner à gravir sa montagne quotidienne.

Mercredi le 21 septembre 2011 je partirai pour une semaine à l’autre extrémité de notre continent gravir le Mont Rainier.  Plus de 14,000 pieds séparent le sommet du niveau de la mer.  Pour atteindre le sommet, chaque pas compte.  À la merci de la nature je devrai, comme mon père, m’adapter et ne jamais perdre de vue le désir de surmonter.  Lundi le 26 septembre 2011 je serai au sommet.  Un sommet qui sera celui en l’honneur de mon père, en l’honneur de ma mère qui au travers toutes les étapes à toujours démontré un support d’acier.

« No mather how hard I try I can’t change the path of the curve ball life has thrown at you pop.  But I can try to move a mountain for you.  Be certain that once on top, I will raise my arms in victory for you. »

I will alway’s be there … Dave

Je pars pour cette aventure accompagné de deux amis qui m’ont suivi depuis le début, merci à eux.  Je pars également en remerciant mon  employeur Langevin & Forest de m’accorder du temps à un moment.  Je remercie la compagnie First Ascent pour son support matériel.

La progression de l’ascension sera mis à jour en temps réel et visible en suivant le lien suivant : Expédition Rainier

À tous je vous dit … Merci et à bientôt.

David

Bookmark and Share

{ 4 comments… add one }

  • nathalie 20 septembre 2011, 20 08 36 09369

    Bravo !
    Excellent texte, belle aventure, belle initiative !

    Bon courage

  • Pénélope et Lise-Anne 20 septembre 2011, 20 08 39 09399

    Nous serons avec toi en pensées et dans notre coeur. Bon courage! Nous suivrons tes aventures d’aventurier téméraire ;)

  • Nicole Durand-Lutzy 21 septembre 2011, 13 01 39 09399

    Texte très touchant. Un hommage qui donne de la fierté et une grande tranquillité intérieure. Des mots qui confirment la valeur d’une vie. Un cadeau sans prix!
    Au sommet de la montagne, lève tes bras pour ton coeur et ton courage. xxxx

  • Nicole 21 septembre 2011, 17 05 19 09199

    Texte très touchant. Un hommage qui procure une tranquillité intérieure. Des mots qui confirment la valeur d’une vie. Bravo!

Leave a Comment

  • Archives
  • Gallerie
  • Aucune de ces réponses …
  • Matériel
  • Parachutisme
  • Photos et Vidéos
  • Récits de grimpe
  • 2011
  • 2010
  • 2009